Groupe de restaurants, France, 2012 à 2017

Groupe de restaurants

France, 2012 à 2017

Problématique

Pour ce groupe de restauration comptant plusieurs dizaines de restaurants, l’enjeu est de mieux recruter le personnel saisonnier. Les salariés les plus qualifiés sont parfois déjà engagés ailleurs lorsque les besoins en recrutement sont exprimés. Les annonces de recrutement ne correspondent pas toujours aux besoins. Le PDG souhaite stopper les plaintes de ses Directeurs opérationnels liées à l’inefficacité supposée du département des Ressources Humaines.

Objectif : optimiser le recrutement de plusieurs centaines de personnes deux fois par an.

Le recrutement en restauration étant d’abord une histoire d’anticipation, nous questionnons les process avec les responsables des ressources humaines, pour établir ce que nous appelons un logigramme. Lequel montre précisément où se situent les points chauds qui empêchent toute forme d’anticipation. Les besoins des opérationnels sont formulés trop tardivement, les recrutements effectués localement ne sont pas remontés aux RH. La mise à jour systématique de la CVthèque augmente de 20% le taux de fidélisation du personnel d’une saison à l’autre. La mise en place d’un rapport d’étonnement dans la semaine de l’accueil d’un nouveau salarié augmente la confirmation de l’employé à son poste, ce qui diminue la pression sur le recrutement. Enfin, un accompagnement du Comité de Direction a permis de fluidifier les échanges, de mieux préciser les besoins et de traiter l’enjeu des ressources humaines de façon collective.